Abus de langage

L’abus de langage en général est problématique sur plusieurs points, par exemple la citation d’une marque pour appeler un appareil (comme « Frigidaire » au lieu de réfrégirateur ou « Kleenex » pour des mouchoirs) augmente, inconscienmment ou non, le monopole en faisant de la publicité gratuite (et non mérité), ce qui supprime, ou en tout cas rend difficile, la concurence. Pourtant dans la plupart des cas de ce type, il n’y a rien qui permet réellement de justifier cette situation.

Outre ces problèmes de bases, l’abus de langage peut également permettre l’incompréhension. Et c’est pour ce point que cet article a été écrit.

Avec les jeux vidéos, qui est un exemple frappant, il est toujours écrit sur les boites quelque chose comme : « Compatible PC » ou « Compabible MAC ». Le problème de cet abus de langage, car s’en est un, on va y venir, c’est que c’est strictement mensongé. « PC » et « MAC » sont des architectures matérielles. C’est à dire que ce sont les multitudes de composants électroniques qui forment l’intérieur d’un ordinateur (avec la carte mère, la carte son, la carte vidéo, la mémoire vive, le processeur, etc ..). Ce sont donc deux architectures différentes, qui ont des façons de fonctionner et de comprendre les instructions qu’on leurs donnent d’une façon différente, et elles sont incompatibles entres elles.

Jusque là, pas de problème. Sauf que pour un logiciel, et un jeu vidéo est un logiciel comme un autre, les choses sont un peu plus compliquées. En plus de l’architecture matérielle, les logiciels sont conçus (on parle ici de compilation) également pour une architecture logicielle spécifique. Ici, dans notre cas, l’architecture logicielle est le système d’exploitation permettant d’utiliser les nombreux autres logiciels que vous utilisez fréquemments, comme un navigateur internet pour surfer sur le web, un logiciel de traitement de texte, etc … Et sur une architecture matérielle il est possible d’y faire fonctionner un système d’exploitation différent, donc une architecture logicielle différente. « Compatible PC » ou « Compabible MAC » signifierait que seule l’architecture matérielle est à prendre en considération pour le jeu souhaité. Hors ce n’est pas suffisant, car si vous achetez un « jeu pc » conçu pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows et que vous avez un ordinateur qui fonctionne sur un système d’exploitation d’une distribution GNU/Linux, l’architecture matérielle sera peut-être bonne mais l’architecture logicielle ne sera pas compatible. Et vous vous sentirez trahit.

Sachant, de plus, que certains systèmes d’exploitation peuvent fonctionner sur plusieurs architectures matérielles différentes comme les distributions GNU/Linux ou BSD qui peuvent, entres autres, fonctionner sur les architectures PC et MAC.

Le vrai problème ne vient pas des systèmes d’exploitation, ils n’y sont pour rien, mais des commerciaux qui impriment les boîtes sans êtres directement plus précis. Oui, il suffit de lire derrière la boîte, mais il faut aussi savoir ce qu’on a sur notre ordinateur, ce qui n’est pas le cas de la plupart des gens.

Un autre problème, peut-être plus important, dans l’abus de langage, c’est l’utilisation de noms d’application pour citer un type de logiciel. Par exemple, pour les plus fréquents, la pluparts des gens disent « Word », « Excel », « Powerpoint », « Skype », ou « Photoshop ». Hors ça crée un monopole indirect et une méconnaissance des autres alternatives existantes. Dans l’ordre, les mots employés devraient être : Traitement de texte, Tableur, Présentation, Visioconférence (ou logiciel de visioconférence) et logiciel de traitement d’image (ou retouche d’image). De ce fait, personne n’est exlu et tout le monde est plus ou moins égal (dans ce contexte en tout cas).

Ce genre d’abus crée également d’autres problèmes (sociaux ?) tout à fait stupides comme les gens qui ont un rire moqueur (alors qu’ils ne savent pas pourquoi) quand on leur parle de logiciels qui font la même chose, mais vu qu’ils ne font pas partis des « abus de langage », c’est comme si ils étaient automatiquement discrédités – C’est absurde.

tolerance-zero-3

2 Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*