#5 Saviez-vous que … ?

Saviez-vous que pour pouvoir déposer des fichiers sur un support de stockage numérique, tel qu’une clef usb, un disque dur ou même un CD-ROM, il faut utiliser ce qu’on appelle des partitions ? Rien à voir avec la musique 😉 Quand vous vous procurez un support de stockage numérique, il est déjà « formatté » avec une partition, ce qui permet de pouvoir l’utiliser (donc lire et écrire des fichiers) sans trop se poser de questions.

Une partition, c’est un peu comme à l’image d’un gâteau car vous pouvez en créer plusieurs sur le même support comme vous pouvez faire plusieurs parts de gâteau de type « camembert ». Et chaque partition doit contenir ce qu’on appelle un système de fichier permettant d’indiquer la façon de stocker et organiser les données (donc les fichiers).

Il existe un nombre important de type de système de fichier, et chaque type de système de fichier est, ou non, reconnue par les machines que vous utilisez. Donc il y a au moins un type de système de fichier « universel » imposé par les constructeurs, et qui n’est malheureusement pas un type ouvert mais bien fermé et propriétaire, pour ne pas changer. Et bien sûr, ce n’est pas le meilleur type de système de fichier qui puisse exister. Mais passons.

Quand vous devez vous servir d’un support de stockage numérique (clef usb, disque dur interne ou externe, .. même dans vos lecteurs portables de musiques ou vos téléphones) il faut qu’il y ai au moins une partition et son système de fichier, qui peut prendre la taille voulue mais au maximum, bien sûr, la taille physique du support. Si le support fait 4 Gio, la partition ne pourra pas faire plus de 4 Gio. Par contre, elle peut faire 2 Gio. Le reste des 2 Gio restants seront inutilisés, sauf si vous décidez de créer une deuxième partition, qui pourra faire au maximum 2 Gio. Car oui, là aussi vous pouvez faire deux partitions de 1 Gio chacunes dans l’espace inutilisé. Ce qui ferait dans notre exemple :

  • 1x partition de 2 Gio,
  • 2x partitions de 1 Gio

Au total, nous avons bien nos 2 + 1 + 1 = 4 Gio de taille physique de notre support.

En réalité, ce sera toujours moins que la taille maximum physique. Que l’on décide de ne faire qu’une seule partition, ou d’en faire plusieurs, si le support fait 4 Gio de taille physique, la ou les partitions ne prendront jamais 4 Gio en totalité mais un peu moins. Ça dépend du type de système de fichier, de la véritable taille physique du support, …

Voici une petite liste de type de partition : Fat32, Ext2, Ext3, Ext4, Ntfs, ReiserFs, Lvm, *BSD, Udf, Zfs, … Une plus grande liste ici.

Et on peut mélanger plusieurs types de partition différents sur un même support. Un support de stockage numérique peut donc contenir plusieurs partitions de tailles différentes et types différents.

Évidemment, l’industrie a imposé ses « choix », et Fat32 est le type de partition qui est compatible avec tous les appareils : Ordinateurs, téléphones, tablettes, autoradio, chaine hifi, … Ce qui ne veux pas dire que c’est le meilleur, loin de là aujourd’hui d’ailleurs.

Maintenant vous savez !

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*